Welcome Home Alex – Samedi 5 décembre 2015

Welcome Home Alex

S’il y a bien une pilote hors du commun que l’on apprécie et qui apprécie ce que fait notre club, c’est Alex MARCHAL.

Rencontrée par Mike et Ditch il y a maintenant un peu moins de deux ans à l’occasion d’un enduro de Patric MAES, notre section VTT n’a cessé de suivre les activités, pour le moins soutenues, de « Dada » 🙂  A cette époque, Alex roulait avec le team « Lapierre », avec lequel, elle remporta d’innombrables courses et prix en tout genre.

Partie en France pour plusieurs mois afin de développer de multiples activités en tant que monitrice, nous aurons l’occasion de la croiser de temps à autre, soit en France lors de la compétition « Transvésubienne » ou encore à « L’Open Enduro du Beaufortain » pour Mike et Jean-François.

Fin 2015, Alex entre officiellement dans le team « Specialized » et se verra dotée pour l’occasion d’un magnifique VTT Specialized Enduro 29 pouces.

Fin 2015 correspond également à son retour en Belgique.  Pour marquer le coup et fêter cela, le team Anduroxc a souhaité l’inviter à Andenne pour une session de ride avec quelques membres du team mais également avec des vététistes invités pour l’occasion.DSC09299

Le samedi 5 décembre 2015, nous avons eu le plaisir de rouler avec Alex dans quelques belles portions techniques de la région avec Mike comme guide attitré, un admirateur invétéré d’Alex :p

Parmi les invités, nous comptions notamment Romain GILLES et Romain RICHARDEAU, l’un mordu de DH/Enduro et l’autre de XC/Marathon.

Cette superbe après-midi se termina par un pot au complexe sportif d’Andenne et par la signature de la casquette fétiche de notre ami Baptiste, alias « Zesty« , qui n’avait pu rester jusqu’au bout compte tenu de ses examens d’hiver.  Zesty est désormais en paix, il dort avec sa casquette griffée « Alex » ! 🙂

DSC09340

Au plaisir de te revoir Alex et surtout nous te souhaitons une année 2016 de folie ! 😉

Nouveaux membres : place à la jeunesse ! :)

BicheCes derniers mois, l’asbl « Association Cyclos Andenne » a eu le plaisir d’accueillir de nouveaux membres au sein de sa section VTT.

Baptiste, le plus jeune, s’est vu rejoindre par deux amis que sont Céline et François.

Pour celles et ceux qui suivent les aventures de notre club, voici les alias qui leur collent désormais à la peau 😉 :

Baptiste : « Zesty » ;

François : « Krusty » ;

Céline : « Biche ».

Souhaitons-leurs la bienvenue 😉

Participation du team Anduroxc à la « 20ème Porte des Ardennes » (VTT Haversin) – Dimanche 14 juin 2015

Haversin 2015

En guise de compte-rendu de cette deuxième participation du team Anduroxc à la randonnée de Haversin, nous laisserons la part belle aux commentaires des membres.  Voici les principaux :

« Très chouette sortie ce dimanche à Haversin !
Parti vers 8h30 avec Andurando sur le 35 km. La plupart des chronos étaient donc devant et la voie était libre pour les escargots comme nous moi.
Afin d’éviter mes traditionnelles crampes qui se manifestent généralement au bout de 1,5 km d’effort lol, nous décidons d’y aller vraiment mollo. Mais au fur et à mesure des km, je sens que les mollets vont tenir (on ne se moque pas hein) et que nous allons enfin pouvoir tout doucement passer la seconde.
Le tracé n’a rien d’exceptionnel et est très différent de l’année passée. Moins fun, moins technique et surtout moins de d+ (bon ça pour moi).
Vu le caractère assez roulant de la rando (sur le 35 km), nous nous étonnons de suivre une cadence qui n’est pas la nôtre habituellement.
Nous dépassons régulièrement des bikers qui semblaient souvent en difficulté dans les quelques côtes que comportait le tracé.
Bref….ça fait du bien de sentir que l’on peut élever un peu le rythme de temps en temps.
Un peu avant l’arrivée, nous avons eu droit à un ravito Maes Radler. A cette chaleur ça passait comme de l’eau. Surtout pour Andy qui en a sifflé deux en moins d’une minute :)
Bon après, ce petit arrêt agréable nous repartons sur nos montures pour rejoindre le final.
Et puis Oh surprise !
Un nouveau ravito 200 mètres plus loin nous attendait pour déguster un petit verre de « Beaujolais ». On ne pouvait quand même pas rater ça 😉
Ensuite nous rejoignons le camp de base. Nous étions les premiers Anduroxc à rentrer avec une moyenne de presque 17 km/h. Si si c’est vrai…(j’ai par contre mal aux guibolles aujourd’hui). 
Pas de bike-wash et direction le Bar pour s’engouffrer une bonne Orval en attendant le reste de la bande.
Super after sous le soleil avec Andurando, Bast, Mika, Elninos, Chip’s et Néo.
A refaire sans aucun doute.
Bonne semaine les gars.« 

Bouki.

.

« Petit retour sur le 65 chrono d’Haversin. 
8h00, Greg, Jona et moi partons sur le 65 chrono un mode cool et gestion. En effet, aucun de nous 3 n’est au meilleur de sa forme. Greg travaillait la veille et n’a dormi qu’une heure sur la nuit, Jona a fait 140 km sur route la veille également et pour ma part, je sort d’une tendinite et donc moins d’entraînement. Les 20 premiers km sont très roulant et globalement en faut plat descendant. Au km 20, nous n’avons que 200m de D+. Ce qui veut dire que nous aurons 1400m de D+ à se farcir sur les 45 autres km de la randonnée. Mieux vaut gérer pour ne pas se griller trop vite. Les jambes sont bonnes et il est donc difficile de rouler cool. Mais je peux compter sur Jona pour me rappeler à l’ordre dès que je l’allume un peu ;-)  
A mi parcours, après une descente très technique et casse-gueule (1 flamand en ambulance), Greg part devant. Quant à moi, je reste en retrait avec Jona car les côtes commence à être bien sérieuse. 
Au 3/4 du parcours, nous revenons sur Greg qui accuse un peu plus le coup d’être parti plus rapidement. Mais il s’accrochera a nous et nous continurons ensemble. Arrivé au Km 50, mes jambes sont légèrement douloureuses, mais je sent que je pourrais élever le rythme poyr terminer. Passé le 3ème ravito, il reste une 12aine de km. Je décide de lâcher tout ce que j’ai et je pars en solitaire rejoindre l’arrivée. Jona et Greg tenterons de s’accrocher, mais je parviendrai (non sans mal) à creuser un petit écart. 
Au final, nous bouclerons cette course avec une moyenne de 17,59 de moyenne, 1550m de D+. Je termine 26/70, Jona est 27/70 a 2 min et Greg 29/70 à 3min. 
Parcours très sympa.« 

Bast.

.

« Salut les gars petit cr de la rando d’haversin sur les 45 km beau parcours de belle cote régulière des descentes magnifiques dans le domaine de Chevetogne ravito super fléchage un peu moyen à certains endroits. »

Chip’s

Ditch

Transvésubienne 2015 : une expérience transcendante !

Montage photo Transvésubienne 2015Cela faisait des mois, depuis la fin de l’automne dernier, peu après le dernier « De Chaîne en Chêne », que nous nous préparions à cette épreuve, certes un peu folle, de la « Transvésubienne ».

Pour rappel, tout avait commencé, lors d’une réunion informelle du team « Anduroxc » à la taverne « Le Barcelone » à Andenne.  Un pari un peu fou lancé par notre ami Yves et relevé par Mike et moi-même.  Pas vraiment rassuré de m’être engagé dans un tel défi, c’est avec une certaine appréhension mais beaucoup de sérieux que Mike et moi nous commencions les préparatifs : des distances de plus en plus longues pour l’endurance, des séances de musculation pour affronter les légendaires zones de portage et des sorties « In Andenne » pour développer la technique (un peu moins pour moi, je l’avoue).

Les mois défilent et la météo se dégrade au fur et à mesure que nous approchons du mois de janvier.  Malgré le froid et parfois la neige, nous continuons les sorties VTT tout en allongeant les kilomètres.

Au fur et à mesure que l’échéance approche, les potes du club nous questionnent sur notre entraînement et notre condition physique ; situation à la fois motivante mais également stressante.

Si sur le point de l’endurance, j’ai l’avantage sur Mike, lui a clairement l’avantage dans le technique, fort de ses multiples participations à divers enduros et autres sorties techniques (Patrik MAES, événements Gravity Bike Development, etc.).  Des différences qui auraient pu nous décourager, mais nous avons préférer voir cela comme un avantage, un duo complémentaire en sorte 😉

Alors que le mois de mai est déjà entamé, nous en profitons pour peaufiner les derniers préparatifs (budget transport, adaptation du matos, confirmation des inscriptions, etc.).

La pression monte…

Bien que l’épreuve était prévue le dimanche 24 mai 2015, nous avons pris 2 jours de plus avant l’événement.  Ce fut la moindre des choses compte tenu des 12-13 heures de route qui nous attendaient.  Arrivés sur place, c’est déjà la claque !  Que de beaux paysages et tellement de contraste sur quelques kilomètres.  Sur un même plan, la montagne et ses sommets enneigés, la Ville de Nice et ses faubourgs et la mer méditerranée se superposent.  J’aurais rarement vu une telle chose dans ma vie.

A peine nous commencions à en profiter que nous devons déjà faire enregistrer nos spad.  Si je devais regretter une chose et une seule, c’est cette partie de l’organisation.  Étonnamment, toute la partie de cet événement d’envergure sentait l’amateurisme.  L’accueil tardif des vététistes, le manque d’informations, la distribution hasardeuse des plaques de cadre, le sentiment de ne pas être pris en charge, toutes ces approximations nous ont laissé un avant-goût en demi-teinte.

Le lendemain et veille de l’épreuve, nous profitons de la journée pour faire du repérage.  C’est à cette occasion que je ferai la rencontre avec Greg NOCE, fabuleux organisateur d’événements enduro et trail en tout genre mais surtout et avant tout un gars qui a su rester modeste et accessible malgré tous ces mérites.

La dernière nuit de sommeil approche et la pression est à son comble, même pour Mike qui est pourtant plus habitué que moi aux compétitions.  C’est le moment de récupérer un max avant le GRAND départ.

Drinnnnnnnnnnnnnnnnggggggggggggg, oh put….  c’est le jour J !  Pas le temps de traîner, nous avons 1h30 pour nous préparer et nous rendre au sommet de « La Colmiane » où le check des numéros et le dernier briefing doivent être réalisés. Il fait encore nuit noire quand nous chargeons les VTT et prenons la route jusqu’au sommet, il est à peine 5h30.

Arrivés sur place, nous sommes tout de suite dans le bain, des riders partout et première réflexion du jour, il n’y a pratiquement que des gros vélos.  Rares sont ceux qui sont équipés d’un XC.  Nous nous sentons dès lors moins seuls avec nos gros bikes mais d’autre part, nous nous demandons à quoi nous allons goûter !

Les « meilleurs » se regroupent pour le premier départ, quand nous décidons de prendre de l’avance pour constituer notre groupe, les « Challengers ».  Nous sommes déjà nombreux quand l’organisateur invite le Maire de la région à prendre la parole pour nous encourager dans cette épreuve hors du commun.  Avant le start, l’organisateur nous rappelle une dernière fois : « attention, vous vous engagez dans une compétition difficile à tout point de vue et, qui plus est, risquée ».  Ouf !!! Les crampes à l’estomac.  Difficile et risquée, oui, mais à quel point ?  Nous allions vite le savoir.

Go !!!! Le départ est lancé et les riders s’engouffrent dans la première descente de la TransV.  C’est assez confus au point que nous ne voyons pas dans quoi nous nous dirigeons.  Ce serait dommage de se cartonner dans cette première section :p

Après quelques centaines de mètres, le ton est donné.  Première grimpette du jour, une longue ascension de la station de ski.  Le D+ s’accumule à toute vitesse et laisse présager ce que sera la vraie première descente de la journée.  Ce sera pour moi un des seuls moments de l’épreuve où j’aurai le temps d’apprécier toute la beauté du paysage, le temps d’arriver au pic.

Les sensations sont bonnes et les jambes au rendez-vous.  Nous en profitons pour échanger quelques mots avec les participants, souvent de la région.  Arrivés au sommet, nous nous faisons déjà dépasser par les vététistes de la catégorie « VTT électriques » avec leur gros enduros aux tubes surdimensionnés pour accueillir la fameuse batterie.   Bien évidemment, leur vitesse est bien plus élevée que la nôtre mais à leur désavantage, la plupart de ces compétiteurs emmènent avec eux 2 voire 3 batteries de rechange.  Autant pour eux que pour moi 🙂

La première zone de portage se présente et c’est l’occasion pour nous de tester nos méthodes : portage sur le dos pour Mike et VTT à pousser pour moi, mon spad étant quelque peu plus léger (merci le carbone).

Nous entamons la première descente de la journée que, déjà, les bouchons se forment.  Très vite, les différences de niveau technique se font ressentir et les écarts se creusent.  Les descentes se suivent et ne se ressemblent pas.  Parfois à ciel ouvert, parfois en sous bois.  Tantôt tout en single, tantôt parsemées de marches plus impressionnantes les unes que les autres.  C’est justement dans l’une de ces marches que je vais me rappeler aux bons souvenirs ce qu’est un beau soleil.  En cause, l’hésitation du rider devant moi qui s’arrêta d’un trait devant moi et hop par dessus le bike !  Heureusement, une belle chute sans gravité et avec le sourire 😉

Mike, de par son expérience en descente, prend de l’avance sur moi.  Il en sera ainsi durant toute la compétition.  Mike, devant en descente et moi, plus à l’aise dans les côtes, je gratterai les précieuses minutes dans ces portions qui sont plus à mon avantage.

Les kilomètres s’enchaînent, le D- commence à nous casser les poignets et le D+ entame nos mollets.  Nous passons les différents portiques dans les temps.  Certains avec +/- quelques dizaines de minutes d’avance et d’autres avec tout juste 10 minutes.

Arrivé au 3ème poste de ravitaillement – qui correspond par ailleurs à l’un des postes de contrôle – je commence à flancher, complètement grillé par les crampes qui paralysent tout mon corps.  Ce n’est pas tant les kilomètres à VTT, pour lesquels nous nous étions entraînés, mais plutôt l’alternance entre les portions à vélo et les portions de portage.  Un cocktail qu’il est difficile de travailler dans notre cher pays qu’est la Belgique.

Après avoir ingurgité plusieurs barres de glucose et englouti plusieurs décilitres d’eau, les forces me reviennent et je me sens d’attaque à poursuivre.  Nous en sommes à +/- 60 km.

Les choses sérieuses commencent vraiment puisque nos réserves sont déjà bien entamées et le moral doit se faire au fait que nous avons encore 40 bons kilomètres à parcourir et non des moindres.  Après une énième ascension qui s’avère difficile, nous devrons assurer dans une descente super technique de près de 10 km !!!! Rien que ça.  Cassante comme ce n’est pas permis et parfois des plus dangereuses, la fatigue et parfois le manque de lucidité, nous obligent à mettre pied à terre.  Outre le physique et le mental, nous devons gérer le matériel si nous voulons arriver au bout de ce périple.

Dans une des dernières côtes de l’aventure, la dénommée « Ferion », j’en profiterai pour me faire un « bonus horaire » tout en sachant que Mike reviendra plus tard sur moi lors des dernières descentes techniques.  C’est ainsi que Mike reviendra sur moi au ravito 5, dernier point d’abreuvage de l’épreuve, à un peu plus de 10 km de l’arrivée.

Nous terminerons la TransV 2015 ensemble, sur les hauteurs de Nice, dans une dernière et ultime descente, qui malgré tout, restera très physique et technique.

Avec un classement honorable (compte tenu des nombreux abandons), nous serons arrivés au bout de ce challenge hors du commun.  Pas sans difficulté pour ma part, mais bon, il aurait surprenant d’arriver « frais » au terme d’une telle épreuve.

Enfin, je peux vous dire que ce n’est pas une légende. Lorsque l’on arrive sur la plage de Nice, le long de la fameuse balade des anglais, on a vraiment envie de lâcher une larme 🙂

Pour cette première, l’objectif a donc été atteint : arriver au bout !  Pour 2016, pourquoi ne pas la refaire en améliorant le classement et ce, avec d’autres membres du team qui sait.  Un nouveau pari à lancer !

Enfin, je terminerai11167974_1629869687248145_3365963826317763615_o ce long compte rendu par une petite pensée émue pour la pompe de Mike, feue Madame Specialized, qui, malgré ses derniers moments très difficiles et son agonie dévoilée aux yeux de tous, aura tenu bon jusqu’à la plage de galets de Nice.  Merci à elle. 🙂 🙂

Ditch

Fabio, papa d’un nouveau petit rider !

Naissance LivioJ’ai l’honneur de vous annoncer que Fabio et sa compagne, Sylvie, sont les heureux et très récents parents du petit Livio.

Précisément, Livio est né le mardi 2 juin 2015 à 1h45, il pèse 3 kg 560 et mesure 53 cm.  Nul doute que, comme son papa, il ne mettra pas longtemps à gagner des centimètres 🙂

Livio, c’est également un petit frère pour Celia.  Comme le dit si bien le faire part, « Les bêtises à deux, c’est tellement mieux ! ».  Ah bon ?  Comme si le papa était le Roi des bêtises tiens :p :p

Tous les membres du club souhaitent la bienvenue à Livio ; sans doute la relève du papa en matière de VTT et un futur membre de l’asbl qui sait… 🙂

Ditch

Triathlon Vert du Viroin du 23 mai 2015 – Participation des team VTT Anduroxc/Wild Bikers

Triathlon Vert du Viroin

Le 23 mai 2015 se déroulait à Olloy sur Viroin, le Triathlon Vert du Viroin.  Une épreuve partagée entre 8 km de course à pied, 5 km de kayak et 25 km de VTT, lesquels présentaient 500 mètres  de D+.

Pour Yves et son coéquipier du team des Wild Bikers, le départ était donné à 11 heures.  Ces derniers étaient donc classés dans la catégorie « Duo ».

Durant les différentes épreuves, Yves et Eric vont donner le maximum pour coller aux basques de l’équipe LOS TOROS, « l’équipe à battre » d’après les propos de Yves.  En fonction de la discipline exercée, c’est tantôt l’équipe Anduroxc/Wild Bikers qui a les devants, tantôt le team LOS TOROS.

C’est en définitive la discipline du VTT qui creusera l’écart entre le team Anduroxc/Wild Bikers et le team LOS TOROS avec l’avantage pour ce dernier.

Le duo Yves et Eric termine avec une très belle seconde place en catégorie « duo ».

Étant donné que notre ami Yves n’a toujours pas accès à facebook (pas biennnnnnn…. 🙂 ), nous tenions à relayer les nombreux « like » et mots de félicitation qui ont été inscrit sur ce réseau social.

Tout le team Anduroxc est fier de tes prestations Yves.  Une fois de plus, tu as démontré que tu es un battant 😉  Félicitations !!!

N’hésitez pas à commenter les prouesses de Yves et son coéquipier 😉

Ditch

« Anduroxc XC Racing », 1ère édition, dimanche 12 avril 2015 : compte rendu et résultats

Fou, fou, fou ce premier XC sous le signe du team Anduroxc !

Lorsque Bastien MATHOT, membre actif du team Anduroxc et coordinateur du projet « Anduroxc XC Racing » nous a parlé de l’idée de réaliser une course d’endurance XC à Andenne, nous ne savions pas trop ce que cela allait donner. Grand bien nous a pris de suivre cette idée et de soutenir Bastien dans la réalisation de son projet.

(…)

Il est 5 heures du matin lorsque les plus motivés du team se retrouvent sur le site de l’Andenne Arena pour les derniers préparatifs du XC.  Après un samedi plutôt mitigé niveau météo, nous constatons que les dégâts sont limités.  Les sols sont relativement secs et seules quelques zones sont détrempées.  Bref, pas le temps de contempler le terrain, il reste bon nombre de choses à mettre en place dont la zone d’accueil des team et solos ainsi que le bureau des inscriptions pour les motivés du jour « J » ;).

Tous les gars sont déterminés et impatients de voir les premiers arrivés…  Et ils ne se font pas attendre, car, vers 7h30 déjà, les premiers véhicules chargés de leur VTT arrivent sur le parking de l’Andenne Arena.  A ce même moment, des anduroxc’s peaufinent le paddock destiné à accueillir les concurrents.  Tout est prévu.  Les box pour la passation de la plaque de cadre « relais », le poste de ravitaillement, le stand de premières réparations, la musique, l’encadrement de sécurité, etc.  Bref, tout le minimum requis pour assurer le meilleur accueil des riders.

Concernant les participants justement, tous les niveaux sont représentés.  Les team et les solos bien évidemment, les coureurs qui sont présents pour la vitesse et l’endurance mais également ceux qui viennent pour se fixer l’objectif – tout honorable – de boucler le fameux timing de 3h33.  Si les jeunes sont présents, il faut également souligner la présence de séniors qui n’occuperont pas pour autant les dernières places.  Chapeau bas messieurs.

L’heure du briefing approche et Bastien gère le timing comme un chef !  Le petit, ou devrais-je dire, le grand plus du jour, la télévision régionale Canal C qui était au rendez-vous pour interviewer Bastien, prendre des vidéos du briefing et bien entendu du grand Start !  Un départ explosif qui ne passera pas inaperçu dans le quartier.

Pendant ce temps, les trois copains chargés du portique de contrôle vérifient que tout est en ordre pour le passage des premiers coureurs.  Je me dois de les remercier au nom du club ; ils occupaient un poste stratégique et sans leur concentration et leur régularité dans le comptage, toute la justesse des résultats aurait été compromise.  Encore merci les gars !

Les tours s’enchaînent et l’ambiance monte peu à peu, notamment grâce à la présence des team « singlespeed », les fêtards du VTT, si je peux me permettre de les appeler ainsi 😉

La moitié du timing étant maintenant derrière nous, il faut déjà constater quelques abandons.  La vitesse étant ce qu’elle est dans un tel événement, les crevaisons sont légions et la fatigue montre vite le bout de son nez, surtout pour les non habitués de ce genre d’épreuve mais tout cela n’enlève rien à la bonne humeur générale qui marquera toute cette matinée.

Sur la fin, le mot d’ordre est donné à tous les signaleurs, il faut annoncer aux coureurs les dernières minutes de ride.  Pour certains, ce sera l’occasion d’ajouter un tour à leur palmarès.  Pour d’autres, c’est le repos bien mérité qui s’annonce enfin.  Les dernières minutes sont intenses et l’ambiance est à son apogée dans le paddock qui raisonne par le biais des encouragements et autres vuvuzelas amenées pour l’occasion.

(…)

Avant de vous délivrer les résultats tant attendus que Bastien et son équipe auront vérifiés et revérifiés, je tiens à remercier ce premier pour avoir permis au club de réaliser son premier XC mais également à tous les membres vététistes et cyclos qui, d’une manière ou d’une autre, ont contribué à la réussite de cette endurance « Anduroxc XC Racing ».

Dans la catégorie « team », le podium est occupé par les équipes suivantes :

1 – Twenty 10 | Dossard numéro 53 | 12 tours ;

2 – Team VRV Bike « Les Géants » | Dossard numéro 74 | 12 tours ;

3 – Les Lillois | Dossard numéro 83 | 12 tours.

Podium Team

 

Dans la catégorie « solo », le podium est occupé par les coureurs suivants :

1 – MATTHYS Alexis | Dossard numéro 58 | 12 tours ;

2 – COOPMAN Yoeri | Dossard numéro 37 | 12 tours ;

3 – LAZARON Vincent | Dossard numéro 26 | 12 tours.

Podium Solo

Voici les fichiers relatifs aux classements de tous les participants « team » et « solo » :

« Anduroxc XC Racing », 1ère édition, dimanche 12 avril 2015

new xc Racing v28 smallEn marge de nos deux organisations officielles que vous connaissez désormais certainement (rando VTT sportive « Meuse & Samson » du 1er mai et l’endurando de novembre « De Chaîne en Chêne »), nous souhaitions mettre en place cette année, à l’instar de notre randonnée nocturne V.I.P. « Electrik Ride » de 2014, un troisième événement, sauf qu’ici, l’organisation sera accessible à tous.

D’ores et déjà lancée sous le nom « Anduroxc XC Racing », il s’agira d’une compétition VTT axée sur une endurance de 3h33.  Outre l’aspect « compétition », nous voulons surtout que cet événement soit une grande fête à l’occasion de laquelle les vététistes se retrouveront dans un esprit chaleureux et convivial.

Pour faire bref, vous devrez faire un maximum de boucles durant une durée de 3h33 précise.  Chaque boucle fait 5,8 km et contient du D+ et du D- avec des parties roulantes et d’autres plus techniques.  Une boucle fait 148 mètres de D+.

Vous pouvez y participer en solo ou par équipe de 3 personnes maximum.

Les inscriptions sont prévues précisément entre 7h00 et 8h30 au complexe sportif d’Andenne « Andenne Arena », Rue Docteur Melin 14 à 5300 ANDENNE.  Au delà de cette tranche horaire, nous n’accepterons plus personne à l’effet de ne pas entraver la continuité de l’événement.

La prix est de 6 euros par personne toutes commodités incluses (douches chaudes, bike-wash fonctionnel et multiple, mini-ravito, etc.).

Tout le circuit est sécurisé par des signaleurs et certains axes seront interdits de circulation.

Le jour de l’événement, avant le départ, un briefing sera donné à 8h45 afin de permettre à tous les participants de courir dans les meilleures conditions.

Le départ est quant à lui fixé à 9h00 précise.

Bien qu’un petit poste de ravitaillement soit prévu durant l’épreuve, nous vous conseillons de prévoir de quoi vous hydrater et manger.

Un mécano sera également présent sur le circuit pour assurer les réparations de base (crevaisons, problèmes de dérailleurs, casse de chaîne, etc.).

Pour toutes précisions quant à cette première organisation Anduroxc de l’année 2015, Bastien se fera un plaisir de vous répondre via le numéro de GSM 0477/78.91.84 ou par e-mail via l’adresse : bastien_mathot@hotmail.com

Vous vous sentez d’attaque pour le 12 avril 2015 !!!  Alors, n’attendez plus, préinscrivez-vous directement !

Veuillez noter que toute personne préinscrite se verra remettre un ticket lui permettant d’obtenir un pain-saucisse gratuit.

D’ici-là, je vous souhaite un très bon entraînement ! 🙂

Pour le team Anduroxc,

Ditch

Bref rappel du timing de la journée :

7h00 – 8h30 : inscriptions

8h45 : briefing

9h00 : départ

12h33 : fin

13h33 : remise des prix
Nederlands versie
LISTE DES PARTICIPANTS :
SOLO :

– ALSTEENS Matthieu ;
– BAEE Jeroen ;
– BERTRAND Bernard (pseudo « BTWIN One ») ;
– CATALINA DA CRUZ JOAO FILIPE (pseudo « Solo ») ;
– CLOSE Jonathan (pseudo « Jona ») ;
– COOPMAN Yoeri (pseudo « Yoeri COOPMAN ») ;
– DECOUX Guillaume (pseudo « Team VRV Bike Solo Guigui ») ;
– DELAET Julien (pseudo « Raes-Niner Solo1 ») ;
– DUFEY Cédric (pseudo « SerialStunter) ;
– FLEMAL Blanche (pseudo « Blanche ») ;
– LAZARON Vincent (pseudo « Iceman ») ;
– MOTTET Pierre (pseudo « Pit ») ;
– NOEL Laurent (pseudo « Lonoel ») ;
– PERIN Thomas (pseudo « TP ») ;
– RICHARDEAU Romain (pseudo « Rich’Bike Team ») ;
– SERVAIS Laurent (pseudo « SER’vélo team Servais ») ;
– SOREE Damien (pseudo « EBS ») ;
– THOMAS Daniel (pseudo « Dan »).

TEAM :
– LES FRERES TOC (LOUSTAUNAU Maxime et LOUSTAUNAU Romain) ;
– SONS OF BARAKIS (ISTASSE Raphaël, Guillaume et Jos) ;
– TEAM SOB 2 (SAINTRAIN Laurent, REYNAERT Olivier et DE VROEY Pierre) ;
– LES BRONZES FONT DU VTT (WILLEMS Olivier, NOPENS Michaël et MONJOIE Cédric) ;
– TEAM BARRACUDA (MINE Nicolas et GROYNNE Edouard) ;
– TEAM SOB – Chapter 3 (NIEDERPRÜM Nicolas, DETRAUX François et GUERRIAT Vincent) ;
– LES VALAISANNES (MINE Simon et VAN ELSEN Frédéric) ;
– CAFE BEFBAR (VERHEECKE Christophe et ROOMS Frédérik) ;
– LES JAMBES DE BOIS (CRESPEIGNE Kévin, COCHART Maxime et WEREAU Jérôme) ;
– TIC & TAC BROTHERS (WATERLOO Frédéric et MINNE Johan) ;
– TACS (SOVAIALA Alin et TURNELLE Céline) ;
– ESTINNES BIKERS (NOEL Alexandre et VERAEGHE Thomas) ;
– SER’VELO TEAM 1 (HAYET Benjamin, AGNESSENS Nicolas et WAUTHIERS Maxime) ;
– SER’VELO TEAM 2 (SAUCIN Olivier, REMY Simon et DOUMONT Geoffrey) ;
– TEAM RAES NICO ET BENJ (ROSART Benjamin et PARMENTIER Nicolas) ;
– TEAM FATHER & SON (PETIT Laurent et PETIT Thibault) ;
– LA STRIKE TEAM  BY TRI4US (VAST Bruno et ANNET Philippe).

!!!  CHERS AMIS RIDERS, LES PRÉINSCRIPTIONS SONT DÉSORMAIS CLÔTURÉES !!!

Vous avez manqué le coche ?  Pas de soucis, nous nous tenons à votre disposition le dimanche 12 avril prochain au complexe sportif d’Andenne (Andenne Arena), de 7h00 à 8h30, pour tenir compte de votre inscription le jour « J ».  A bientôt et, d’ores et déjà, merci pour vos préinscriptions ! 🙂